Le funeste cétoine


La Cétoine Noire à Points Blancs, également appelée “Cétoine Funeste” et “Drap Mortuaire” est un coléoptère qui porte le nom scientifique d’Oxythyrea Funesta.
Cousine de la cétoine dorée, elle a en la forme mais est plus ou moins noire avec des points blancs, au nombre variable, sur les élytres.

cetoine funeste Elle est principalement active entre le mois d’avril et le mois de juillet car ses fleurs de prédilection sont celles à floraison printanière. Ses végétaux de prédilections sont les roses, les pivoines et les iris.
En fait elle se plait sur toutes les fleurs qui sont de couleur clair : blanc, jaune pâle, orange clair, rose…

En trop grand nombre, cette cétoine phytophage peut-être considérée nuisible car elle ne se nourrit pas seulement de pollen, mais aussi des organes floraux.

Les larves mesurent jusqu’à 30 mm de long et se nourrissent des racines des plantes. Elles peuvent rester jusqu’au printemps prochain dans le sol.

Les adultes apparaissent au début du printemps et peuvent être rencontrés de mai à juillet. Ils grandissent jusqu’à 1 à 1,5 cm.

Sa présence est de plus en plus importante depuis quelques années et elle commence à causer de réels dégâts dans les jardins.
Sa prolifération provient probablement du fait qu’elle n’a qu’un seul prédateur, la Scolia Hirsuta, une guêpe qui la parasite,malheureusement en voie de disparition et même totalement absente dans certaines régions.

On touche là du doigt les notions de déséquilibre qui entraîne des conséquences en cascades.

Comment reconnaître les symptômes :
Les boutons des fleurs sont mangés même avant leur éclosion.
On voit l’insecte bien tranquille sur le cœur des fleurs

Traitements Préventifs :
Il n’y a, à priori, pas de moyen préventif. Les invasions sont relativement récentes et les recherches peu abouties. Certes, installer des fleurs plus foncées limiterait la venue des cétoines, mais c’est loin d’être une solution évidemment !

Lutte et Traitements Curatifs :
Il n’y a pas de traitement réellement efficace, car la bestiole est très résistante.
La meilleure solution, comme pour la cétoine dorée est de les éliminer manuellement.Constamment occupée à déguster le cœur des fleurs, elle se laisse attraper facilement.
Une astuce pour se faciliter le travail est d’installer à proximité des plantes un bocal ou une bouteille en plastique coupée avec de l’eau sucrée et légèrement colorée avec du sirop de grenadine. Mais n’est pas alors un piège pour bien d’autres insectes ?

Il revient régulièrement que les pulvérisations avec du purin de fougère (tous les 8 jours) aurait une action répulsive contre ce coléoptère.

La scolie hirsute prédateur de la cétoine

    La scolie hirsute prédateur de la cétoine

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.